Accéder au contenu principal

Essai équipement : Indicateur de rapport engagé pas cher

Photo de la Kawasaki Z1000 SX

Bon, pour commencer l’année en beauté je vais vous parler d’un accessoire qui risque d’en intéresser plus d’un. En me baladant sur plusieurs forums je suis retombé plusieurs fois sur le sujet des indicateurs de rapports engagés (IDR pour les fins connaisseurs du domaine). Sauf que sur mes dernières motos, soit j’en avais un intégré dans le compteur soit… je n’en avais pas vraiment besoin pour ce style de pétoire.

Et là est arrivée la Z1000SX, polyvalente, sportive…. Vieille de conception. C’est vrai que Kawasaki aux alentours des années 2000 ne comptait pas vraiment sur l’électronique embarquée ou sur les prouesses technologiques. Et pour le coup j’ai trouvé sur cette moto un compteur qui manquait d’un petit truc. Un truc qui affiche 1-0-2-3-4-5-6 si tu vois ce que je veux dire.

Du coup j’ai un peu creusé le sujet et je suis tombé sur les IDR qui se branchent sur la prise diagnostique et bien sûr on retrouve le fleuron du domaine : le GIPRO de Healtech. Mais là, un autre problème survient : PLUS DE 100 BALLES POUR UN AFFICHEUR QUI SAIT MÊME PAS COMPTER JUSQU’A 10 ?! J’abuse, en fait le Healtech possède plusieurs fonctionnalités intéressantes comme l’adaptation de la luminosité, mais bon moi ce que je cherchais c’était juste un afficheur ou je ne passe pas 18 ans à étudier le schéma électrique de la moto avant d’arriver à un résultat, et qu’éventuellement j’y laisse pas un rein, le reste à la limite j’en ai pas vraiment besoin.

Le juste prix ?

J’ai donc cherché sur les marketplaces habituels : Amazon, eBay, Aliexpress, CDiscount … Histoire de voir à combien on peut en trouver un pas trop dégolasse. Et je suis tombé sur ce que je cherchais : un indicateur à 25 euros, avec 5 euros de frais de port et qui devait arriver sous une dizaine de jours, sur eBay. Parfait !

Modèle en question : Lien vers eBay

On n’est quand même pas loin du 4x moins cher qu’un Healtech, pour au final avoir la même fonctionnalité principale. Je me suis dit que ça valait le coup d’essayer. Je pense qu’on peut le trouver encore moins cher, si on n’est pas pressé que l’objet arrive !

Déballage et installation

Alors, sur la présentation on voit un bouton sur le côté de l’afficheur et la prise diagnostique est directement fixée sur le câble. Au moment du déballage on se rend compte que le bouton y est pas, et que la prise diagnostique est pas fixée sur les câbles. Gros moment de solitude pour le piètre électricien que je suis.

Après un moment de réflexion, je me dis que les câbles sur la moto sont surement de la même couleur que ceux sur la fiche. Coup de génie.

Et là deuxième moment de solitude. Pas du tout, les couleurs ne correspondent absolument pas. Lis la notice que tu vas me dire. Ce à quoi j’ai envie de te répondre que s’il y en avait une, ça aiderait vachement ! Au final, en procédant par élimination on y arrive assez vite. Il suffit de brancher le fil blanc sur le bleu et noir, le fil rouge sur le brun et blanc et le fil noir sur le fil noir et jaune. Logique.

En soit il faut compter plus ou moins 30 minutes pour un montage propre, sur une Z1000SX en tout cas, ce n’est vraiment pas compliqué. Certains modèles demandent un étalonnage au montage, là pour le coup c’est du plug and play, tu le branches et il fonctionne directement.

Et ça marche ?

Je n’ai pas vraiment d’élément de comparaison à part les IDR intégrés dans les compteurs. Mais pour le coup le fonctionnement n’est pas exactement le même, je crois qu’un IDR intégré utilise la position de la boite pour définir le rapport engagé, alors que là il se base sur un ratio vitesse / tours par minute.

Qu’est-ce que ça change ? L’affichage ne peut pas se faire lorsque l’embrayage est tiré dans le deuxième cas. Mais en soit, une fois l’embrayage accroché à la vitesse… Ça fonctionne vachement bien !

J’ai même essayé de sauter des vitesses, passer de la 3ème à la 6ème et l’afficheur ne se perds pas, il passe bien de 3 à 6. Sur pas loin de 300 km il ne s’est pas trompé une fois. Pas mal du tout pour moins de 30 roros.

Que dire de plus, il fait ce qu’on lui demande, le montage est simple et les matériaux m’ont l’air pas déconnants. Alors bien sûr il faut voir dans le temps ce que ça donne, mais au jour d’aujourd’hui, c’est un oui !

Hey ! Si l’article t’a plu n’hésite pas à me suivre sur ma page Facebook pour être tenu informé des nouveaux articles ! J’y poste aussi des photos pendant les essais, des sondages et des news moto qui me paraissent intéressantes ! Tu peux aussi me suivre sur Youtube (Ouais je fais même des vidéos !), Instagram, et je crois que c’est tout ! Allez viens, on est bien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s